concert


Chez Joséphine

(création)

vendredi 6 décembre 2013 20:00

Salle des concerts

Tarif

Tarif C (25€ - 20€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Spectacle de Raphaëlle Delaunay
  • Lumières de Maël Guiblin
  • Régie son, Charles Caratini
  • Taraf de Haidouks Rustem si (musique enregistrée)
  • Sidney Bechet Dance of the servant
  • Dance of the Servant (version new orleans)
  • Patrice Caratini Double
  • Jo Bouillon / Henry Lemarchand Don't touch me tomato
  • Lennart Falk / Henri Varna Si j'étais blanche
  • Sidney Bechet Dance of the Servant (version funky)
  • Jo Bouillon / Francis Lopez / Henry Lemarchand Dans mon village
  • Sidney Bechet Dans les rues d'Antibes
  • Marchand de poissons
  • Si tu vois ma mère
  • Patrice Caratini / Thomas Grimmonprez Improvisation batterie/contrebasse
  • James P. Johnson Charleston
  • Patrice Caratini Utredo
  • Thaddis Harrell / Christopher Stewart / Terius Nash / Beyoncé Single ladies
  • Compagnie Traces
  • Raphaëlle Delaunay, chorégraphe, danse
  • Nicolas Fayol, danse
  • Brice Jean-Marie, danse
  • Brian Scott Bagley, danse
  • Caratini Jazz Ensemble
  • Patrice Caratini , direction, contrebasse
  • André Villéger, clarinette, saxophone
  • Claude Egea, trompette
  • Denis Leloup, trombone
  • Alain Jean-Marie, piano
  • Thomas Grimmonprez, batterie

Sur des orchestrations signées Patrice Caratini dont on connaît le travail sur les "grands textes" du jazz, la chorégraphe Raphaelle Delaunay part à la rencontre de Joséphine Baker et de Sidney Bechet.

Deux créoles, deux destins liés par la musique et la danse, qu’elle se plait à imaginer tous deux à bord du même bateau qui les amenait d’une Amérique ségrégationniste vers une France qui en fera des héros. Josephine Baker, surtout, l’a toujours accompagnée, confie-t-elle : "dans mon imaginaire de jeune danseuse en quête de repères, puis dans ma démarche de chorégraphe depuis que je travaille sur le vaste terreau des danses afro-américaines". Déjà dans ses spectacles précédents comme Bitter Sugar, on trouvait des pas inspirés des "danses animalières" popularisées par Joséphine, "du trot de la dinde à la glissade du singe". Façon d’affirmer, pour Raphaëlle Delaunay, que le jazz est aussi un "art de l’emprunt" : "Joséphine elle-même reproduisait des danses apprises dans la rue."

Pour mettre en musique cette création, Patrice Caratini réunit sur scène un orchestre de six musiciens, où s'illustrent la clarinette créole, le piano de la Mazurka et le trombone de Tiger Rag.

À l'issue du concert, une rencontre est prévue avec Raphaëlle Delaunay et Patrice Caratini.

Ce concert fait partie du cycle

Primitivismes

Du 5 décembre 2013 au 12 décembre 2013

Du rituel païen imaginé par Stravinski pour Le Sacre du printemps aux danses animalières de Joséphine Baker réinterprétées par Raphaëlle Delaunay, des « objets-fétiches » célébrés par Jolivet au Tour du monde de Cocteau, le primitivisme a bien des visages contrastés.

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.

Conçus comme un guide pour faciliter vos choix d'achat de billets, ces extraits sont sélectionnés en priorité en fonction des œuvres, même si l'interprétation est décisive dans l'exécution d'une œuvre.