concert


Opera Fuoco / David Stern / Daniel Buren

J.S. Bach, L'Ode au Tonnerre

mardi 1 avril 2014 20:00

Salle des concerts

Tarif

Tarif C (25€ - 20€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Johann Sebastian Bach Cantate "Schauet doch und sehet" BWV 46
  • Entracte
  • Georg Philipp Telemann L'Ode au tonnerre (Die Donnerode)
  • Opera Fuoco
  • Chœur Arsys Bourgogne
  • David Stern, direction
  • Daphné Touchais, soprano
  • Albane Carrère, mezzo-soprano
  • François Rougier, ténor
  • Jean-Gabriel Saint-Martin, baryton
  • Virgile Ancely, basse
  • Pierre Cao, chef de choeur
  • Création vidéo de Daniel Buren

« Cent mille infortunés que la terre dévore, qui sanglans, déchirés, et palpitans encore, enterrés sous leurs toîts, terminent sans secours dans l’horreur des tourmens leurs lamentables jours… »
 
Ces vers de Voltaire, tirés de son Poème sur le désastre de Lisbonne, témoignent du retentissement qu’eut dans toute l’Europe le tremblement de terre de 1755. Au concert des voix émues de Rousseau, de Goethe ou de Kant, se joint celle de Telemann, avec son grand oratorio Die Donnerode (« ode au tonnerre »), joué en 1756, en hommage aux victimes de la tragédie.
 
Dans une création vidéo conçue expressément pour accompagner la partition de Telemann, Daniel Buren revisite à sa manière cette catastrophe passée.

Ce concert fait partie du cycle

Tempêtes et tremblements

Du 30 mars 2014 au 10 avril 2014

Qu’il s’agisse d’une tragédie réelle, comme le tremblement de terre de Lisbonne en 1755, ou d’une catastrophe imaginée, comme le naufrage qui ouvre La Tempête de Shakespeare, la nature déchaînée n’a cessé de provoquer les musiciens, de Purcell à Mendelssohn en passant par Telemann ou Haydn.

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.

  • vignette

    Schauet Doch Und Sehet, Ob Irgend Ein Schmerz Sei, BWV 46: Aria: Doch Jesus Will Auch Bei Der Strafe (Alto)

    Wolfgang Schone, Helen Watts, Adalbert Kraus, Stuttgart Gachinger Kantorei, Helmuth Rilling & Stuttgart Bach Collegium

    itunes

    acheter en ligne

  • Telemann : Die Donnerode (Ode au tonnerre) : texte d'après les Psaumes 8 et 29

    Akademie für Alte Musik Berlin ; RIAS Kammerchor ; Hans-Christoph Rademann, direction

    cité de la musique

Conçus comme un guide pour faciliter vos choix d'achat de billets, ces extraits sont sélectionnés en priorité en fonction des œuvres, même si l'interprétation est décisive dans l'exécution d'une œuvre.

Un avant-concert est proposé le soir-même du concert à la médiathèque de 19h15 à 19h45: en partenariat avec le Centre Culturel Camoes à Paris, Helena Carvalhao Buescu, professeur de l'université de Lisbonne donnera une courte conférence intitulée "Le tremblement de terre de Lisbonne (1755) : principales caractéristiques culturelles. " Accès libre sur réservation au 01 44 84 44 84.