Annonce n°157901    du 17/11/2017 11:18:00


PARIS – COURS, BILAN VOCAL, STAGES INTENSIFS DE CHANT PHYSIOLOGIQUE

Chacun connaît l’adage « le microbe n’est rien, le terrain est tout » (Béchamps et le professeur Claude BERNARD, physiologiste)
En chant, l’on peut affirmer « les cordes vocales ne sont rien, le fonctionnement physiologique du larynx est tout »

Tous niveaux (débutant à professionnel)

Cours, Préparation aux examens, aux concours, de concerts, étude de rôles,
Cours enregistré --- Accompagné au piano


Recherche du fonctionnement physiologique du larynx dès le premier cours ou recherche et réadaptation physiologique y compris pour les professionnels en difficulté.

Toutes voix. Tous styles.

Soliste, Choriste (seul ou en groupe)


Individuel, en groupe (de 2 à 3), à l'heure ou au forfait (10 cours sur un trimestre)
A domicile ou en studio

PRISE EN CHARGE DE LA FORMATION


SYMPTÔMES PRINCIPAUX d'un FONCTIONNEMENT NON PHYSIOLOGIQUE du larynx dont la santé des cordes vocales dépend totalement et donc la pérennité de la voix:
- TOUTE ATTAQUE EN TOURNANT SYSTEMATIQUEMENT LA TÊTE d'un côté ou de l'autre (de façon de plus en plus permanente pour compenser inconsciemment une perte de tonicité musculaire du côté opposé)
-DEFORMATION FACIALE (par tubage excessif),
-ressentir une GÊNE,
-BOIRE constamment (sensation de DESSECHEMENT des muqueuses),
-VOILE (1er symptôme de la dégradation vocale, appelé « roulette », principal symptôme de présence possible de nodule par forçage vocal),
-PERTE DE SOUPLESSE (toute voix, doit avoir une souplesse minimale car vitale),
-DIFFICULTE des AIGUS (impression de "pousser"),
-manque d'homogénéité,
-FATIGUE rapide, ENROUEMENT (même passager) après avoir chanté une heure (voire moins), GRELOTTEMENT du menton et/ou de la langue (femmes),
-MOUVEMENTS LATERAUX de la MÂCHOIRE lors de la prononciation, OU MÂCHOIRE DE TRAVERS, GRIMACES (non voulues) en chantant...

Ces SYMPTÔMES sont la partie visible, audible, d'une DEGRADATION VOCALE évolutive qui peut rapidement devenir irréversible. Donc, la PERTE DE LA VOIX (voix détimbrée, chevrotement, perte de puissance.... nodules, hémorragie des cordes vocales) qui amène au changement de répertoire ou de branche, dans le cas le moins grave, à l’arrêt définitif de l’activité de chanteur

http://www.graziellagonzalez-sopranolyrique.eu/fr/page-echos-sur-le-professeur-35885.html