concert


Sainkho Namtchylak

Touva

mardi 16 février 2010 20:00

Amphithéâtre

Tarif

Tarif D (18€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Sainkho Namtchylak Introduction "Nomads in Paris"
  • Nostalgy - Paris
  • Sheppest Song - Paris
  • Chashpy-hem - Paris
  • Kaa-Hemge
  • Breathing with percussion
  • Tanjetz Orla
  • Adjil shagy tone berdy
  • Bai - La Taiga
  • Kanchaar aky
  • Sainkho Namtchylak, chant köömii et Karmaland
  • Miro Mantere, électroniques
  • Imre Peemot, chant de gorge
  • Ricardo Padilla, percussions
  • Sara Puljula, contrebasse

Née dans un petit village de la République de Touva, en Sibérie méridionale, Sainkho Namtchylak ressemble à une rock star hantée par les esprits. Mêlant le classique, le jazz et la musique ethnique, elle s’est inventé une voix à nulle autre pareille. Elle transporte les traditions chamaniques locales, transfigurées, sur les scènes du monde entier. Les relations de Touva avec le grand voisin russe ont oscillé entre l’indépendance et la soumission. C’est la Russie qui y fait interdire le chamanisme en 1931, et la petite république autonome doit intégrer l’Union soviétique en 1944. Aujourd’hui, elle est en principe souveraine, tout en faisant partie de la fédération de Russie. Dans ces contrées dépeuplées et ces plaines sans fin le long du fleuve Ienisseï a fleuri la tradition du chant diphonique, le khöömii, accompagnant les pratiques des chamanes. Petite-fille de nomades et fille d’instituteurs, Sainkho a pourtant d’abord étudié le chant au collège, près de son village natal, puis à Moscou. Parallèlement, elle s’initie aux différentes techniques vocales des chants lamanistes et chamaniques de Sibérie. En 1988, elle rejoint l’ensemble Tri-O, un groupe de jazz expérimental. Elle s’installe en Europe, participe à des créations chorégraphiques, théâtrales et cinématographiques. Son disque Out of Tuva, enregistré entre 1989 et 1993, est considéré comme un chef-d’oeuvre de l’ethno-pop.

Ce concert fait partie du cycle

Résistances

Du 12 février 2010 au 18 mars 2010

Face aux logiques normalisantes de la mondialisation, des peuples tentent de résister en défendant leur singularité et leur identité. Les musiciens qui se font les porte-voix de ces traditions menacées empruntent pourtant volontiers leurs instruments et leurs rythmes au blues et au rock. (Photo © Thomas Dorn)

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.