concert


Olivia Grandville / Ensemble]h[iatus

Cinq Ryoanji

vendredi 14 décembre 2012 20:00

Salle des concerts

Tarif

Tarif D (18€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

    • Olivia Grandville, chorégraphie
    • Franck Beaubois, danse
    • Elise Olhandeguy, danse
    • Marie Orts, danse
    • Annabelle Pulcini, danse
    • Max Fossati, danse
    • Yves Godin, lumières
    • Peggy Housset, costumes
    • Laurent Sassi, diffusion sonore
    • Ensemble]h[iatus
    • Lê Quan Ninh, percussions
    • Angelika Sheridan, flûte
    • James Fulkerson, trombone
    • Clément Plet, contrebasse
    • Hélène Mourot, hautbois
    • Géraldine Keller, voix

    Ryoanji est le nom d’un temple zen de Kyoto, célèbre pour son jardin de pierres où, sur un lit de graviers ratissés, sont disposées quinze roches entourées de mousse. C’est en pensant à ce jardin que, en 1983, John Cage réalisa une série de dessins intitulés Where R = Ryoanji. Il traça les contours de quinze pierres disposées sur la feuille grâce à ses fameuses opérations de hasard. C'est en utilisant le même procédé qu'il composa sa série de solos baptisée Ryoanji : les contours, insérés dans des cadres rectangulaires, étaient désormais à interpréter comme des glissandi. Ces solos sont tous accompagnés de battements percussifs répartis aléatoirement, métaphore du gravier ratissé.
    Cinq Ryoanji est une invitation à éprouver l'impermanence dans un espace composé, un paysage en perpétuelle transformation, tantôt saturé de mouvements ou de sons, tantôt vidé ou lavé par la persistance d'une immobilité ou d'un battement. La lumière joue librement sur ce paysage, voyageant de l'hiver à l'été ou de la nuit au jour.

    Ce concert fait partie du cycle

    John Cage Revisited

    Du 14 décembre 2012 au 17 décembre 2012

    Dans une conférence de 1937 intitulée Le futur de la musique, John Cage, l’éternel trublion, proposait de remplacer le mot « musique » par « organisation du son ». À son tour, aujourd’hui, d’être revisité et peut-être dérangé…

    +

    Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
    Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

    Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

    Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

    Les ventes en ligne sont désormais closes.
    Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
    ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

    Les ventes en ligne sont désormais closes.
    Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.