concert


Stravinski en mode hip hop (création)

Schönberg - Stravinski - Les Siècles - Roth - Compagnie Melting Spot - Berki

Du 6 avril 2013 au 7 avril 2013

Grande Halle de La Villette - Nef Sud

Dates

samedi 6 avril 201320:00
dimanche 7 avril 201316:30

Public

famille
à partir de 8 ans
de la 6ème à la 3ème

Tarif

Tarif D (18€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Igor Stravinski Petrouchka
  • Scherzo fantastique
  • Entracte
  • Igor Stravinski Le Sacre du printemps
  • Les Siècles
  • François-Xavier Roth, direction
  • Compagnie Melting Spot
  • Farid Berki, chorégraphe
  • Moustapha Bellal, danse
  • Olivier Le François, danse
  • Johnny Martinage, danse
  • Sandrine Monar, danse
  • Laurent Meunier, création vidéo
  • Jérôme Deschamps, création lumières
  • Jeunes des collèges et associations d'Île-de-France

Vive, pulsée, tranchée, virtuose, énergique, symbolique, flamboyante, renversante : voilà comment pourrait se caractériser la musique dansée d'Igor Stravinski,depuis ses essais post-romantiques (Scherzo fantastique, 1908) et populaires (Petrouchka, 1911), jusqu'au célébrissime Sacre du printemps (1913), connu depuis sa création pour avoir révolutionné les
conventions du ballet. C'est cette énergie, correspondant idéalement à son orchestre Les Siècles, que François Xavier Roth fait revivre depuis plusieurs années, au ?l de concerts faisant revivre le répertoire original des fameux Ballets russes.

Il n'en fallait pas plus pour attirer l'attention de Farid Berki, reconnu comme l’un des pionniers de la danse hip-hop en France, étonnant danseur de rue autodidacte tout autant qu'amateur d'arts martiaux. Sa compagnie Melting Spot, en résidence en partage au Centre chorégraphique national de La Rochelle, répète son approche sensible et plurielle. Il
approfondit inlassablement un acte artistique qui, nourri de la confrontation et du croisement des techniques lors de laboratoires de recherche, fait jaillir de nouvelles gestuelles et se perdre les repères et les codes.

La rencontre avec François-Xavier Roth est prometteuse, car ce chef d'orchestre, tout comme lui passionné par l'énergie des ballets de Stravinski, et qui a créé un orchestre pouvant s'attaquer à tous les répertoires, aime les projets fous. Celui-ci en sera un : car il s'agit d'imprimer la marque hip-hop à la virtuosité rythmique du Sacre du printemps, tout en concevant une chorégraphie sensible et minimaliste destinée à s'adapter aux corps encore neufs d'un groupe d'une cinquantaine
d'adolescents mobilisés dans le nord-est parisien. Ce projet participatif s'appuiera donc sur un travail collectif intensif de
plusieurs semaines qui permettra à tous de plonger dans l'univers de Stravinski, fait de rigueur et de lyrisme.

« J'adore cette musique, aime à dire Farid Berki, car elle est un peu comme un monologue. Son fl ot continu s'impose à nous, d'un bloc. Et en même temps, je ne veux pas en rester à la description de l'argument initial. Le rituel primitif m'interpelle, bien sûr ; mais je cherche à souligner une autre dimension de la musique de Stravinski : celle qui est faite d'une multitude de signes, et qui nous parle sans que nous la comprenions immédiatement. Cela fait trois fois que je travaille sur Petrouchka,
et j'ai compris qu'il ne fallait pas forcément aborder Stravinski "de face". Je préfère une approche plus décalée, plus minimaliste, sans pour autant perdre le lien avec la puissance des éléments fondamentaux : la terre, l'eau, l'air et le feu. Comme dans les arts martiaux. Et à cela, je cherche aussi à ajouter la vision ouverte du rituel : ouverte à notre monde d'aujourd'hui. »

Ce concert fait partie du cycle

Schönberg / Stravinski

Du 6 avril 2013 au 13 avril 2013

Il fut un temps où Schönberg était synonyme de progrès et Stravinski de restauration. Pourtant, même si les deux compositeurs ne s’appréciaient guère, leurs trajectoires apparaissent aujourd’hui comme parallèles en bien des points.

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.

Coproduction Cité de la musique, Parc et Grande Halle de la Villette. Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal du projet Stravinski en mode Hip-Hop Avec le soutien de la Fondation SAP