concert


Apollon et Hyacinthe, opéra de W.A. Mozart

Les Folies Françoises - Patrick Cohën-Akenine

samedi 8 mars 2014 20:00

Salle des concerts

Tarif

Tarif B (32€ - 26€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Opéra de Wolfgang Amadeus Mozart
  • Livret de Rufinus Widl d'après Les Métamorphoses d'Ovide
  • Mise en scène de Natalie van Parys
  • Scénographie et costumes de Barbara del Piano
  • Les Folies Françoises
  • Patrick Cohën-Akenine, direction, violon
  • Maarten Engeltjes, Apollon
  • Matteo El Khodr, Hyacinthe
  • Maïlys de Villoutreys, Mélia
  • Sébastien Droy, OEbalus
  • Théophile Alexandre, Zéphyr

Apollo et Hyacinthus (le titre et le livret sont en latin) est la première œuvre scénique de Mozart, composée à l’âge de onze ans. Mozart répondait ainsi à la commande du collège des bénédictins à Salzbourg d'un intermède musical, joué au sein de la tragédie latine interprétée chaque année.
 
L’argument du bénédictin Rufinus Widl s’inspire des Métamorphoses d’Ovide. Zéphyr est jaloux de l’affection d’Apollon pour le bel Hyacinthe. Et lorsque celui-ci joue avec Apollon au lancer du disque, Zéphyr détourne le projectile pour provoquer la mort du jeune homme. À cette histoire d'amour homosexuel, Widl a ajouté, pour respecter les convenances du temps, un personnage féminin, Melia.
 
Dans sa mise en scène, Natalie van Parys transpose l’intrigue dans le monde d'aujourd’hui : barbecue et ballons de plage visent à restituer ce qu’elle appelle « l’esprit mutin de Mozart ».

Ce concert fait partie du cycle

Mozart enfant

Du 26 février 2014 au 8 mars 2014

Kant, qui publia sa Critique de la faculté de juger en 1790, soit un an avant la mort de Mozart, y disait qu’à travers le génie, c’est « la nature qui donne les règles à l’art ». Cette idée, nul ne l’a mieux incarnée que Mozart, l’enfant prodige.

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.