concert


Intégrale des solos pour orchestre

Orchestre Philharmonique de Liège Wallonie-Bruxelles

vendredi 27 mars 2009 20:00

Salle des concerts

Tarif

Tarif D (18€)

autres tarifs disponibles

9 € : Jeunes de moins de 28 ans
Autres réductions : Abonnés de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel 2013-2014, groupes, demandeurs d'emploi, CE, bénéficiaires du RSA, de l'ASPA, jeunes de moins de 16 ans, Personnes handicapées et accompagnateurs peuvent bénéficier de tarif réduit dans certaines conditions et sur présentation d'un justificatif.
Renseignements et réservation par téléphone au 01 44 84 44 84.
Tous les tarifs

Programme détaillé

Programme

  • Pascal Dusapin Go
  • Extenso
  • Apex
  • Entracte
  • Pascal Dusapin Clam
  • Exeo
  • Entracte
  • Pascal Dusapin Reverso
  • Uncut, septième solo pour orchestre - commande de l'Orchestre Philharmonique de Liège Wallonie-Bruxelles, de la Cité de la musique, de la MC2 de Grenoble, de Ars Musica Bruxelles et de la Philharmonie de Essen création
  • Orchestre Philharmonique de Liège
  • Pascal Rophé, direction

Pascal Dusapin aime les titres courts. Quelques syllabes, voire des monosyllabes, comme pour les pièces qui composent son cycle de « solos », commencé avec Go en 1992 (créé par Mstislav Rostropovitch), auquel seront ajoutés successivement Extenso en 1993-1994, Apex en 1995, Clam en 1997-1998, Exeo en 2002, Reverso en 2007 (une commande de Sir Simon Rattle et de l’Orchestre Philharmonique de Berlin) et enfin, aujourd’hui, une création.

Un « solo » pour orchestre, cela veut dire pour Dusapin que la formation symphonique est traitée comme si elle était un unique personnage musical, un soliste : à l’opposé, donc, du concerto pour orchestre, tel que Haydn ou Bartók ont pu l’illustrer.

Son inspiration, Dusapin la puise partout. Notamment dans la photographie, qu’il pratique avec passion : « Quand j’écris pour orchestre, par exemple, je me pose des questions de perspective et de profondeur de champ : où fait-on le point, quels instruments sont nets ou flous ? Ces questions m’obsèdent. La forme de la pièce que j’ai composée pour Simon Rattle et le Philharmonique de Berlin, Reverso, m’a été suggérée par une photo de Bill Brandt [photographe allemand né en 1904], une paire de jambes qui forment un entrelacs de lignes dont l’une est le “reverso” de l’autre. »

Cette manière d’interroger la musique à partir de formes ou de phénomènes non sonores est peut-être ce qui lie Dusapin à Iannis Xenakis, dont il suivit les séminaires de 1974 à 1978 : « Xenakis était avant tout un créateur. Il avait besoin des mathématiques pour se rassurer ; mais ce qui m’attirait chez lui c’était sa rusticité, son côté éruptif. Même si je me sers toujours d’outils qu’il m’a donnés, comme les calculs de proportions. Avec Xenakis, c’était une formation spirituelle. Je sais que la musique ne vient pas de la musique : il y a pour moi une origine plus profonde, métaphysique… » (Le Figaro, 15 octobre 2007)

Le cinquième solo pour orchestre, Exeo (du latin « je sors de », « je m’extrais de ») est dédié à la mémoire de Iannis Xenakis. La rusticité dont parle Dusapin est obtenue paradoxalement sans percussions, mais avec un orchestre parcouru de chocs violents et de soubresauts. Dans Extenso, en revanche, il s’agit plutôt de donner à entendre comment l’orchestre apprend peu à peu à parler, au cours de la fausse improvisation initiale, avant d’apprendre à chanter.

Ce concert fait partie du cycle

Domaine privé Pascal Dusapin

Du 27 mars 2009 au 11 avril 2009

Pascal Dusapin a une oeuvre protéiforme. À travers ses « solos » pour orchestre, ses opéras (notamment Passion, le dernier en date, né de son amour pour Monteverdi) et sa musique de chambre, ce domaine privé présente le portrait du compositeur français le plus marquant de sa génération.

+

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement.
Nos conseillers restent à votre disposition au 01 44 84 44 84

Voulez-vous être alerté(e) en cas d'éventuels désistements ou remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@cite-musique.fr

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert au 01 40 03 75 75
ou directement aux guichets de la salle 1h30 avant le début du concert.

Les ventes en ligne sont désormais closes.
Il reste toutefois des places pour ce concert directement aux guichets de la salle avant le début du concert.

L'Oeuvre "Uncut, septième solo pour orchestre" a fait l'objet d'une commande de la Cité de la musique, de l'Orchestre Philharmonique de Liège Wallonie-Bruxelles, de Ars Musica Bruxelles, de la MC2 de Grenoble et de la Philharmonie de Essen. Oeuvre éditée par Salabert (Universal Music Publishing Group).