La Cité


La Philharmonie de Paris

Une nouvelle institution au service de la musique

Vue aérienne du chantier de la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris © Ateliers Jean Nouvel

En janvier 2015, la Philharmonie de Paris s’engage dans le renouveau de la vie musicale. Le projet architectural de Jean Nouvel qui comprend une grande salle de 2 400 places, cinq salles de répétition, un pôle pédagogique et un espace d’exposition temporaire complétera l’ensemble déjà existant des espaces de la Cité de la musique conçus par Christian de Portzamparc (les deux salles de concert de 250 et 1900 places, la Médiathèque et le Musée de la musique). Ce complexe se substituera à l’organisation existante pour abriter un projet fédérateur, porté par une institution unifiée.

Les résidents et les formations associées

Les piliers de cette nouvelle scène sont d’abord les deux résidents, l’Orchestre de Paris et l’Ensemble intercontemporain, auxquels se joindront trois formations associées – l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National d’Île-de-France et les Arts Florissants – ainsi que des invités prestigieux et de tous horizons.

Un lieu de vie et d’expression

Sortir d’une générale ouverte au public ou d’une séance de pratique chorale amateur, flâner au gré des salles du Musée de la musique, visiter une exposition de référence, partager un débat ou une rencontre avec des artistes, visionner les concerts passés à la Médiathèque… Par la diversité d’activités qu’elle propose au public, la Philharmonie de Paris se rapproche au plus près de son étymologie : un lieu consacré à « l’amour de la musique ».

Toutes les musiques, pour tous les publics

Afin de renforcer le vécu collectif de la musique, la Philharmonie de Paris développe des formes d’accès à toutes les musiques pour tous les publics, à travers la pratique ou la sensibilisation. Le programme éducatif et culturel novateur dont se dote le nouvel établissement permet tout à la fois aux scolaires ou aux étudiants d’évoluer au sein de parcours conçus à leur intention et aux mélomanes d’affirmer leur passion en conjuguant concerts, conférences et moments de convivialité.

Vue aérienne du chantier de la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris © Ateliers Jean Nouvel

Une nouvelle offre de concerts

De telles ambitions pédagogiques appellent des principes de programmation musicale tout aussi novateurs. C’est pourquoi la Philharmonie de Paris multiplie les propositions en week-ends : concerts participatifs en famille, spectacles pour le jeune public, moments musicaux impromptus, projets pluridisciplinaires… Tandis que les uns participent à des manifestations chorales ou à des représentations associant professionnels et amateurs, les autres profitent de formules d’éveil musical en famille ou d’ateliers musicaux organisés pour les enfants durant les concerts.

Une tradition d’excellence

En semaine, le public se retrouve en terrain connu avec les soirées d’exception proposées par l’Orchestre de Paris. L’Ensemble intercontemporain poursuit son cheminement à travers la création des XXe et XXIe siècles, tandis que les nouveaux orchestres associés (l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National d’Île-de-France et les Arts Florissants) partagent leur vision des répertoires de la musique ancienne, baroque, classique et romantique. À ces concerts s’ajoute une programmation complémentaire portée par d’autres formations françaises (Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre National de Lille, Orchestre Philharmonique de Radio France) et internationales (London Symphony Orchestra, Berliner Philharmoniker, Royal Concertgebouw Amsterdam, New York Philharmonic, Orchestre du Théâtre Mariinsky) ou consacrée aux musiques actuelles, au jazz et aux musiques du monde.

La Philharmonie virtuelle

Le développement numérique constitue l’autre axe majeur du projet. Tel que le préfigure citedelamusiquelive.tv, le dispositif numérique de la Philharmonie de Paris permettra de consulter des concerts, des entretiens avec les artistes, des conférences, des documentaires sur la facture instrumentale, des outils pédagogiques pour les enseignants et les élèves, des informations sur les métiers de la musique, des guides d’écoute, des notions musicologiques…

Un projet architectural et urbanistique

Le bâtiment conçu par Jean Nouvel incarne cette ambition de conjuguer des flux variés. Dans la grande salle, immergés au cœur d’une acoustique exceptionnelle, les auditeurs entourent l’orchestre dans un rapport de proximité et d’intimité dont peu de salles de concerts peuvent se prévaloir. À l’extérieur, les promeneurs arpentent ce « relief minéral » qui se fait « observatoire du paysage urbain ». La nuit, la mise en lumière, visible depuis le boulevard périphérique, figure comme une constellation étoilée, une carte du ciel sur laquelle se lisent au loin les grands noms de la musique qui résonnent en son cœur.


Accéder au site de la Philharmonie de Paris

Retour en haut de page